En vrac, quelques idées, mes coins préférés, des adresses que j'aime de Rio à la Patagonie... pour ceux qui ont déjà leur valise sur le pas de la porte.



janvier

Où : Rio, forcément.
Pourquoi : Pour les caipirinhas ou les cocktails vitaminés à boire avec les cariocas, dans les bars & luncheonettes de Leblon à Ipanema. Pour prier Iemanja, le 1er de l'an, avec 2 millions de personnes tous en blanc sur la plage de Copacabana.
Hôtel : Copacabana Palace.
Bar/café/Deli : Bibi Sucos à Leblon.
Valise : Bikinis Lenny & exclusive essentials by Alejandra di Andia, CDs de Bebel Gilberto & Seu Jorge.

février

Où : Les Maldives
Pourquoi : Pour nager avec les poissons-papillon et les tortues de mer à deux mètres de votre bungalow. Parcequ'il y a des jours où on n'a qu'un rêve: sable fin, plages infinies, plongée magique.
Hôtel : Soneva Fushi.
Valise : Pas besoin de valise : juste un maillot de bain dans la poche.

mars

Où : Stockholm & Laponie Suédoise
Pourquoi : Pour les ravissantes rues et les cafés de Gamla Stan, la vieille ville, la sensation apaisante de calme et de pureté. Stockholm est une ville superbe. Et c'est le Pôle Nord !
Où : Bern's à Stockholm & Ice Hôtel en Laponie.
Valise : Chaud et doux, stick pour lèvres gercées, Olympus mini digital.

avril

Où : Toscane
Pourquoi : Ah ! Florence et la route du Chianti ! Les petits villages, les enotecas pleines de gens heureux devant un bon vin et des charcuteries, la campagne sous le premier soleil d'avril...
Hôtel : Belmond Villa San Michele à Florence.
Restaurant : Il Latini, Florence.
Valise : "Beaucoup de bruit pour rien" de Kenneth Branagh, un polar italien de Nino Filasto.

mai

Où : Chamonix
Pourquoi : J'aime la marche, l'air frais et l'effort sain et ici, les promenades dans la montagne au printemps sont absolument magnifiques.
Hôtel : Les Grands Montets à Argentiere.
Restaurant : La Flambée à Argentiere.
Valise : Chaussures de marche, Pulls Patagonia, sac à dos Vieux Campeur.

juin

Où : Londres
Pourquoi : J'adore Hyde Park, surtout avec des sandwichs & des rolls de Marks & Spencer. Et puis, il fait beau à Notting Hill et les marchés aux puces sont plein de monde.
Hôtel : Portobello.
Valise : Un imperméable, en cas, le dernier Time Out London, Greatest Hits d'Alice Cooper fan du Portobello.

juillet

Où : Paris
Pourquoi : Parce que c'est super de rester simplement au soleil, à la terrasse d'un café, avec plein de journaux ou des beaux livres achetés chez Galignani. En plus, les parisiens commencent à partir et les jardins sont en fleurs.
Hôtel : Le Meurice.
Bar/restaurant : Café Charlot.
Valise : Sacs Vuitton, robes Celine, produits Dior, tout français !

août

Où : Californie, de L.A à Carmel
Pourquoi : L.A et sa folie, la célèbre US One, Big Sur, et le concours de vieilles voitures de Pebble Beach... où j'espère bien emmener un jour ma superbe Alfa Romeo des années 50 !
Hôtel : Beverly Hills & bungalows à L.A et Mission Ranch à Carmel.
Bar/restaurant : Polo Lounge & Mission Ranch bar.
Valise : "Big Sur" de Jack Kerouac, Banana Republic Jean & T.shirts.

septembre

Où : Les Highlands Ecossaises
Pourquoi : Parce que tout ici vous envoûte, l'atmosphère sortie d'un roman, les châteaux magiques, les lochs, les gens, les couleurs rares, inoubliables surtout en automne.
Hôtel : Inverlochy Castle.
Valise : Le livre d'un Ecossais cool, comme "Long Way Round", le tour du monde à moto d'Ewan Mc Gregor & Charley Boorman.

octobre

Où : Mexique, San Miguel de Allende
Pourquoi : Il faut voir cette ville divine toute l'année et pourquoi pas quand il y a moins de monde comme en Octobre ?
Hôtel : Casa Luna bed & breackfast.
Valise : "Carnets mexicains" d'Henri-Cartir Bresson, biographies de Frida Kahlo.

novembre

Où : New-York
Pourquoi : Parce que j'aime Central Park sous la neige, les efforts déployés par les magasins, les décors kitch et le Christmas shopping en s'arrêtant pour un hamburger et une Bud, bien au chaud, dans un café de Soho.
Hôtel : Algonquin.
Bar : Fanelli's cafe, 94 Prince Street.
Valise : Rien, tout s'achète sur place, livre "New-Yorkers As Seen by Magnum Photographers".

décembre

Où : Chili-Patagonia
Pourquoi : Parce que c'est chez moi, que vous y verrez des paysages uniques qui vous chavirent le coeur, que c'est l'été et que c'est mieux pour faire du cheval dans les glaciers.
Hôtel : Explora.
Valise : Des exemplaires de National Geographic, romans de Francisco Coloane, de très veilles bottes.