Paris, la France et Kenneth Grahame

Scroll down for the English version

Dernièrement, j’ai passé beaucoup de temps en France, et à Paris, où je prends mon petit déjeuner toujours au même endroit, avec le même croissant au beurre, le même café noisette, pratiquement à la même heure, avant de me mettre au travail. Voyager en Amérique du sud n’est pas une option en ce moment, alors je découvre, ou plutôt, je redécouvre Paris et la France, le pays que mes parents ont choisi et où ils ont décidé de m’emmener vivre. Je n’ai pas souvent écrit sur la France dans ce blog parce que je pensais que je pourrais toujours le faire plus tard, quand j’aurai vu le reste du monde… Avec la situation actuelle, « plus tard », c’est « maintenant ».

Quand j’habitais au Chili, la France était pour moi un univers totalement inconnu. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais trouver, ni quelle langue parlaient les habitants, ni même à quoi pouvaient ressembler ces habitants. Mais je savais une chose, que c’était loin. Très loin. Il fallait franchir les Andes, prendre un bateau à Buenos Aires, traverser la moitié du monde, voyager pendant plusieurs semaines. Ce qui est exactement ce que nous avons fait. Le temps a passé depuis, mais bizarrement je me sens toujours comme cette étrangère découvrant la France. J’ai passé tellement d’années à voyager ailleurs, qu’en un sens, c’est vrai. Ce qui, en définitive, est une bonne chose. Rien n’est plus excitant que les premières fois. Et ici, j’ai continuellement l’impression de vivre des premières fois.

J’ai souvent des demandes de personnes qui veulent connaître mes endroits préférés en France. Impossible de répondre brièvement mais voici tout de même une petite liste (plus bas) avec quelques endroits qui sont pour moi « typiquement français ». Ne me demandez pas ce que cela veut dire. J’essaierai de me pencher sur la question une autre fois. Tout ce que je sais, c’est que ce sont des endroits que je n’ai vus qu’ici. Ce qui est déjà un début de réponse. Ceux qui suivent ce blog savent que j’essaie d’éviter les lieux prétendument « incontournables », ou ceux qui font courir les foules. Je pense aussi qu’il est de mon devoir de trouver des endroits qui ont un style personnel et ne rentrent pas forcément dans une catégorie. J’espère que vous aimerez ma sélection autant que moi. Il m’arrive évidemment d’aller dans des lieux incontournables, mais c’est généralement parce qu’ils sont uniques, et ont une magie bien à eux. J’ai aussi pensé à tous ceux rêvent de nature et d’espace, comme moi. Plus que jamais, je crois que nous avons tous besoin de nous réfugier dans un monde merveilleux, comme celui inventé par Kenneth Grahame dans le Wind in the Willows (Le Vent dans les Saules). Un univers d’évasion enchanté… Une vraie bouée de sauvetage ces jours-ci.

La Colombe d’OrLe Château de CassisLa Fontaine de Mars – Un marché en Provence comme L’isle sur la Sorgue… Et j’ajoute la superbe exposition du travail de Nicolas Vial au Musée de Guéthary.

Paris, France and Kenneth Grahame

Recently l have spent a great deal of time in France and especially in Paris where l always have breakfast at the same place before starting to work, always with a croissant, a small café au lait, and nearly always at the same time. As travelling to South America is out of the question at the moment l am discovering, or rather re-discovering Paris and France, the country my parents chose and brought me here to live. I have not written often about France in my blog thinking that l could always leave that until later when l had seen the rest of the world. Given the present situation, « later » is « now ».

When I lived in Chile, France was for me a totally unknown universe. I had little idea of what I would discover, the language people spoke, what they looked like. But I knew one thing, that it was far away. Very far. One had to cross the Andes, board a ship from Buenos Aires, and sail half way across the world. A voyage of several weeks. Which is exactly what we did. Time has passed since then, but strangely, I often feel like that foreigner discovering France for the first time. And, having traveled so much, this is true in a way, and definitely a good thing. Because nothing is more exciting than the first time and here I continually have the feeling of living a first time.

People often ask me what are my favorite places in France. It is impossible to answer briefly but here is a little list (below) with some places that are, for me, « typically French ». Don’t ask me what that means. I’ll try to figure that out another time. One thing I can say is that I have only seen these places here in France. And this is the beginning of the answer. Those who follow this blog, know that I try to avoid the so called « must see » places, or those that draw crowds. Also I think that I have a certain need to find places with a real personality or style. And that do not necessarily fall into a specific category. I hope you like my choices as much as I do. I do visit « must see » places but mostly when they are unique and have a magic of their own. I also think about those who hunger for nature and space as I do. More than ever, I believe that we all need to find refuge in a magic world like the one invented by Kenneth Grahame in The Wind in the Willows, an enchanted universe of evasion… A true lifesaver these days.

La Colombe d’OrLe Château de CassisLa Fontaine de Mars – A market in Provence like l’Isle sur la Sorgue… And also, at the Guéthary Museum, the wonderful exhibition of the works of Nicolas Vial.

Publié dans For English speakers, Life, Lifestyle | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Paris, la France et Kenneth Grahame

Quelque chose de réconfortant… Something comforting

Scroll down for the English version

Avec tout ce qui se passe en ce moment dans le monde, je trouve parfois difficile d’écrire sur le thème du voyage. D’un autre côté, comme je l’ai déjà dit, je pense que nous avons vraiment besoin de nous évader et de retrouver des sensations de notre vie « d’avant ». Comme le plaisir d’une simple promenade, d’un bon livre, d’un paysage qui nous calme. Nous avons besoin d’un cocon d’ondes réconfortantes qui nous donnent du courage et de l’espoir.

J’ai essayé de transmettre un peu de ces ondes apaisantes sur mes réseaux sociaux en montrant de belles photos de lieux où j’ai écrit mes livres, ou qui les ont inspirés. J’espère continuer, pas seulement pour montrer de belles images mais parce que l’urgence, me semble t-il, est de pouvoir se représenter une vie future aussi positive que possible. Une vie qui ne se déroule pas dans un contexte fermé et hostile, mais au contraire dans un univers ouvert, rempli de lumière et d’air frais, qui nous donne envie de nous battre pour le conserver .

Mon prochain livre est presque terminé, ce qui est, évidement, aussi très positif. C’est une chose que je ne pensais pas possible il y a seulement quelques semaines. Personne ne peut dire comment les choses vont se passer dans l’avenir, mais au moins, un très beau travail a été réalisé. Un vrai défi de la part de mon éditeur, compte tenu de la période actuelle ! Le livre est extrêmement élégant et original, – je pense que vous serez d’accord avec moi quand vous le verrez – rempli d’histoires de voyages bien-sûr et aussi de surprises, d’humour, et de récits que vous ne lirez pas ailleurs. J’y ai inclus des textes personnels, des choses vraiment drôles… Et ça, ce n’est qu’un infime aperçu de ce qui vous attend.

Je dis que nous ne savons pas de quoi sera fait l’avenir, mais déjà les frontières s’ouvrent et les voyages reprennent… Je vais recommencer à vous raconter des histoires de voyage ici, avec peut-être quelques changements (l’Amérique du Sud, par exemple, n’est pas une option pour le moment). Si vous cherchez des idées de destinations, vous pouvez aussi fouiller dans ce blog. Et puisque nous vivons une période folle, je vais faire des choses que je n’ai jamais faîtes, mais ça, se sera pour la prochaine fois…

With all that is happening in the world at the moment l sometimes find it difficult to write about traveL. On the other hand, as I’vesaid before, l think we really need to escape and relive the sensations of the life before « all this », such as a quiet stroll, a good book, a scene that calms us. We need a cocoon of comforting waves that gives us courage and hope.

I try to convey something of these calming currents in my social media posts by showing beautiful photographs of places where l wrote my books or found inspiration. I hope to continue not only to share, but because l feel an urgency to envisage the future in the most positive way possible. Alife that does not take a closed and hostile path but, on the contrary, a world open to light and fresh air that makes us want to fight to defend it.

My next book is nearly finished and that, of course, is very satisfying. Something l did not believe possible only a few weeks ago. No one can say what may happen in the future but at least some good work has been achieved. A challenge for my editor, considering the currentcircumstances! The book is extremely refined and original – l think you will agree with me when you see it – full of travel stories of course but also some surprises, humour, and tales you would not otherwise find. I have included some personal topics, some extremely funny things… and that is only a small part of what to expect.

I think that we do not know yet what awaits us, but already frontiers are being opened and travel is now possible. I shall start to recount travel stories here again, with some changes (South America, for example, is out for the moment) but if you are looking for possible destinations you can always search back in this blog. And as we are living a mad moment, l am going to do things l have never done, but that will be for the next episode…

Publié dans For English speakers, Life, News | Marqué avec , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Quelque chose de réconfortant… Something comforting

En ces temps difficiles… During these challenging times

Une photo prise lors de notre dernière visite au Botswana pour l’Association Chirurgie Plus créée par Bertrand. En ces temps difficiles, l’Association continue à travailler et à contacter tous les chirurgiens que nous connaissons dans le monde pour les aider autant que nous le pouvons. Plus que jamais, nous devons montrer de la compassion envers notre prochain et regarder vers le futur avec espoir. Merci du fond du cœur à tous ceux qui nous soutiennent et nous donnent de la force. 🙏🏼

Pour plus d’informations sur l’Association Chirurgie Plus, allez sur le lien ci-dessus ou rejoignez-nous sur notre page Facebook. Un grand merci à tous.

Association Chirurgie Plus, Botswana.

Our most recent visit to Botswana for Association Chirurgie Plus, the humanitarian organization created by my husband 12 years ago. We are currently continuing our work during these challenging times, contacting all the surgeons we know around the world to help each other as much as possible. More than ever, we need to be compassionate and look with hope to the future. Heartfelt thanks to everyone who’s been supporting us and giving us strength. 🙏🏼

For more information about Association Chirurgie Plus, click on the link above or join us on Facebook.

Publié dans Association Chirurgie Plus, For English speakers | Marqué avec , , , , , , , , | Commentaires fermés sur En ces temps difficiles… During these challenging times