Paris/France/The world – Voyage dans ma tête

Scroll down for the English version

Si j’ai été calme ces temps-ci, c’est parce que je travaille sur mon prochain livre. Pas beaucoup de temps pour autre chose, alors je voyage dans ma tête et sur ma maquette. Elle est terminée et est partie en impression. Voilà. Je ne peux plus faire de corrections. Je suis très heureuse du résultat et vous en dirai plus très bientôt…
Il fait un temps magnifique à Paris en ce moment, et comme je travaille dur à mon bureau, j’en profite pour sortir me promener quand je peux, et redécouvrir un peu la ville – que j’ai tendance à souvent négliger. Vous savez, quand vous croyez connaître un endroit et que vous ne le regardez plus (cela vaut aussi pour les gens!)… Je me suis beaucoup promenée dans mon quartier, le Marais, dans la sublime place des Vosges, dans les petites rues autour de la rue de Bretagne. A chaque fois, je suis émerveillée de voir que des hôtels particuliers du XVII siècle sont encore debout – et bien debout ! Pour ça, Paris est unique. Je vous recommande vraiment d’aller marcher autour de la rue des Francs-Bourgeois pour réaliser à quel point cette ville est splendide.

J’ai aussi trié mes photos et j’ai retrouvé tout un tas d’images de signatures de livres, de travel talks, etc. Je ne peux pas croire que le temps a passé aussi vite, et que j’ai fait tellement de choses. Chez Louis Vuitton, chez Artcurial, entre autre – A Shanghai, Paris, Londres, entre autre aussi. J’ai l’impression que c’était hier que je publiais mon premier livre. Et quand on me demande si je suis moins excitée après le 10ème, je réponds toujours que non, que c’est toujours la même chose – en ce qui me concerne en tout cas. J’attends toujours la publication avec la même impatience et la même anxiété, comme si j’étais devant le sapin de Noël et que j’avais dix ans.

Voici quelque photos de ces derniers jours, en attendant un post plus long avec d’autres nouvelles. Sur ma page Facebook, je remercie les libraires qui s’occupent toujours si bien de mes livres. Merci à vous tous, encore et encore! Ah oui, et aussi, mon amie Elizabeth Wix m’a envoyé ce lien parlant d’une de ses cousines qui était cartographe… une des rares femmes, j’imagine, à faire ce travail à son époque – et avec autant de talent. Merci Elizabeth, j’ai adoré cette histoire.

N’oubliez pas de me suivre sur Instagram et si vous voyez mes livres dans une librairie ou ailleurs, prenez une photo et envoyez-la moi. C’est toujours une joie d’avoir des vos nouvelles.

A très vite xx

Paris/France/the world – Travel in my head

If you haven’t heard anything from me recently, it’s because I’ve been busy working on my new book. Not much time for anything else so I’ve been travelling in my head and concentrating on my mock-up.This is now finished this now and has been sent to the publishers. So that’s it. I can’t make any more changes. I’m very pleased with the result (what I’ve seen so far). I’ll tell you more about it very soon.
The weather is fantastic here in Paris and as I’ve been working hard at my desk, I like to go out whenever I can to rediscover the city – something I so often tend to neglect. Often when you think you know somewhere well, you tend not to look at it any more (this can be the same for people too of course!). So I’ve been walking quite a lot around the area in which I live, the Marais district. The magnificent Place des Vosges and all those narrow streets around rue de Bretagne. I find it quite amazing to see that the 17th Century town houses are still standing – and in no danger of falling down either! This is something that makes Paris truly unique. I strongly recommend that you visit the area around rue des Francs-Bourgeois to really appreciate just how wonderful this beautiful city is.

I’ve also been sorting out my photos and found a lot of photos taken at book signings & travel talks – I can’t believe how quickly time has gone by nor that I was able to do so much.In Louis Vuitton and Artcurial – amongst others, in Shanghai, Paris, London – also amongst others – it seems as if it was only yesterday that I published my first book. Yet when I am asked whether it is less exciting after the 10th book, I always say no, and that, as far as I am concerned, the excitement remains the same. I always eagerly await the publication of each book with the same excitement and the same apprehension as when I sat around the Christmas tree at the tender age of 10.

Until I write a longer blog post with more news, here are a few photos taken last week. As you can see on my Facebook page, I am expressing my thanks to all the bookshops that always look after my books so well. Once again and again, a very big thank you to all of you! Oh yes, and also to my dear friend Elizabeth Wix who sent me this link about her mother’s first cousin, Cecily Peele, who was a cartographer – probably one of very few women who did this job, particularly at the time – and with such talent. Thank you so much Elizabeth, as I just loved this story.

Don’t forget to follow me on Instagram and when you see any of my books in bookshops or anywhere else, do please take a photo and send me a copy. Especially as I always enjoy hearing from you.

I’ll be back very soon xx

Publié dans For English speakers, Library, Lifestyle, News | Marqué avec | Commentaires fermés sur Paris/France/The world – Voyage dans ma tête

Italie – Quand j’ai redécouvert la Toscane

Scroll down for the English version

Cela faisait déjà quelque temps que j’avais envie de retrouver la Toscane… J’ai finalement décidé d’y aller il y a quinze jours après avoir vu de superbes photos du Palazzo Vecchio à Florence, surtout de la Sala delle Carte Geografiche – la salle des cartes de géographie. Cela avait tellement à voir avec mes livres que je ne pouvais pas résister ! Je vous recommande vraiment cette visite car le salle est non seulement pleine de charme, mais tout ce qu’elle contient fait voyager hors du temps. Le Palazzo lui-même est splendide – et contrairement à d’autres lieux touristiques de Florence, très « raisonnablement » fréquenté – mais la salle des cartes est un vrai petit bijou (décrit dans dans le roman « Inferno » de Dan Brown). Duke Cosimo de Medici voulait représenter le monde entier dans une seule pièce. Il a non seulement réuni des cartes magnifiques mais au centre de la salle, on trouve aussi le célèbre (et très impressionnant) globe Mappa Mundi – le plus grand globe du monde quand il a été créé en 1581.

Je ne suis restée qu’une journée à Florence, mais j’ai pris le temps d’aller à la parfumerie Santa Maria Novella, Via della Scala, 16 – la plus ancienne parfumerie du monde occidental encore en activité. Encore un endroit magique, tout près de l’une de mes trattoria préférées, La trattoria Sostanza, Via del Porcellana 25. Le genre d’endroit qui résume pour moi l’Italie, avec des habitués assis côte à côte sur des vieilles tables en bois, des photos noir et blanc accrochées aux murs et une ambiance de vraie cuisine familiale.

Nous avons ensuite passé trois jours à Monteverdi, un village classé parmi les plus beaux d’italie, acheté par des amoureux de la région qui y ont ouvert un hôtel infiniment élégant. Cela nous a donné l’occasion de connaître un lieu splendide, et aussi de vraiment redécouvrir la Toscane. Tout le monde aime la Toscane, mais on oublie parfois tous les détails qui rendent cette partie du monde si extraordinaire – la lumière si spéciale le matin, les cyprès toujours verts devant les grandes maisons anciennes, les petites routes en terre, perdues dans la campagne… Nous avons passé un séjour magnifique, loin de tout, seulement entourés par la nature, l’histoire et la beauté. En plus, le chef de l’hôtel, Giancarla Bodoni, est à moitié chilienne ! J’étais très fière et surprise de trouver une compatriote ici !

Je vous laisse avec mes photos préférées de ces quelque jours. Je crois qu’elles parlent d’elles-même et j’espère qu’elles vous donneront envie de redécouvrir des lieux que vous avez aimé.On a parfois peur de revenir dans des endroits qui ont laissé de bons souvenirs de crainte de les voir changés. Parfois, heureusement, on a une bonne surprise, comme quand on retrouve un vieil ami et qu’il est resté comme dans notre mémoire. Les photos ici ont été prises avec mon appareil photo mais aussi avec mon iphone. Une autre bonne surprise qui montre que si les choses changent, c’est parfois pour le positif…

Vous trouverez d’autres images sur Instagram

Italy – When I rediscovered Tuscany

I’ve been wanting to return to Tuscany for some time now, but I finally decided to go back there two weeks ago after seeing some stunning photos of the Palazzo Vecchio in Florence – particularly those of the Sala delle carte geografiche. Hall of Maps. I felt that these were so relevant to my books that I just couldn’t resist the temptation! I really recommend you go to see for yourself, because as well as being such a charming place, everything there will take you on a timeless journey. The Palazzo itself is superb – and, in contrast to other tourist attractions in Florence, has a very « reasonable » number of visits – but the sala is an absolute gem (described in Dan Brown’s novel « Inferno »). Duke Cosimo de Medici wanted to capture the whole world in one room. As well as the magnificent maps, the very famous (and very impressive) Mappa Mundi globe is in the middle of the room. When it was made in 1581, this globe was the biggest in the world.

I only stayed one day in Florence, but I took the time to check out the Santa Maria Novella perfumery on Via della Scala, 16 – the oldest perfumery in the Western world that is still open. Yet another magic place, just around the corner from one of my favourite restaurants, the Trattoria Sostanza, Via del Porcellana 25. The sort of place that, for me at least, sums up Italy – with the locals sitting side by side around old wooden tables, black and white photos hanging on the wall and that truly authentic atmosphere of wholesome home cooking.

We then spent three days in Monteverdi, a village that is considered to be one of the most beautiful villages in Italy – acquired by people who loved this region and who opened an infinitely elegant hotel. Not only was it a chance to discover this rather splendid hotel, but it also meant that we were able to well and truly rediscover Tuscany properly. Everyone loves Tuscany, but it’s easy to forget some of the things that make this part of the world so extraordinary – the quite unique early morning light, the evergreen cypress trees in front of the imposing old houses, the ancient stone pathways. We had an absolutely wonderful time, far away from the crowds, surrounded by rural scenery, history and beauty. On top of that, the Hotel Chef, Giancarla Bodoni, is half Chilean! I was very proud and surprised to find a compatriot here!

I leave you with my favorite photos of the past few days that speak for themselves, I think. And I sincerely hope that they will encourage you to rediscover places you once loved. Sometimes we don’t want to go back to places that hold so many fond memories for fear they’ve changed. But luckily, it can also be a lovely surprise, just like meeting up with an old friend and finding that he’s still the same as before. I took these photos with my camera but I also used my iPhone. Another nice surprise that demonstrates that when things change, it can often be for the better…

You can see more pictures on Instagram

Publié dans For English speakers, Hotels, Places & people, Travel | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur Italie – Quand j’ai redécouvert la Toscane

The World – Bonnes nouvelles / Good news

Scroll down for the English version

J’écris ceci alors que je suis sur le point de partir en voyage. Je vais faire des recherches pour mon prochain livre mais je ne vous en dis pas plus pour le moment…
Comme vous le savez, j’écris surtout mes histoires avec l’idée d’y insérer un peu de ma vie et de notre vie à tous, mais tellement d’amis me demandent des adresses que j’ai fait ici une petite liste d’endroits que je trouve magiques en cette saison. J’ai aussi beaucoup de nouveautés sur mes livres dans ma page Facebook. Merci à tous les librairies, blogueurs, instagrameurs qui continuent à parler et à montrer mes livres. Les livres se vendent par le bouche à oreille et parce que vous en parlez, alors je vous remercie tous. Je suis très touchée.
Si vous cherchez une destination, il vous suffit de cliquer sur le pays ou le lieu à droite de cette page. J’ai généralement inclus des adresses et des conseils de voyage dans chacune de mes histoires. Mes destinations préférées à cette période de l’année sont l’Italie, l’Espagne (Seville et Carmona), Los Angeles, Madrid, le Chili et l’Amérique du Sud (où il ne fait pas encore trop chaud).

Dans un autre domaine, j’ai aussi beaucoup travaillé ce mois-ci pour l’Association Chirurgie Plus créée par Bertrand qui va bientôt fêter ses dix ans. Je vous en reparlerai dans quelques temps, mais déjà, si vous voulez nous suivre, vous pouvez rejoindre notre page Facebook et envoyer le lien à vos amis. D’avance un GRAND MERCI ! Comme vous le savez, notre association concerne tous les chirurgiens de pays en difficulté qui veulent parfaire leur formation en chirurgie à Paris, alors si vous avez des contacts dans les hôpitaux de pays qui peuvent être concernés, n’hésitez pas à leur parler de l’association. Nous serons heureux d’étudier toutes les demandes. Si vous voulez nous soutenir, vous pouvez aussi évidemment nous adresser un chèque. Tous les détails sont sur notre site internet (lien sur la page FB).

Je suis sur la dernière ligne droite de mon nouveau livre et comme je vous ai promis des nouvelles, je voulais juste vous dire que cela avance bien. J’ai des histoires que je trouve vraiment formidables. J’espère qu’elles vous plairont, et surtout, qu’elles vous étonneront.
Des personnes m’ont demandé si mes livres pouvaient se télécharger. J’ai vu sur google que c’était possible. En tapant « Map Stories, Francisca Mattéoli, download ». J’ai aussi réalisé que cela faisait plus de quinze ans que j’écrivais des livres et que certains étaient maintenant disponibles sur internet dans la catégorie « rare books ». Regardez sur le site « rarebookcellar », sur celui de ABAA (the Antiquarian bookseller’s Association of America, pas le groupe pop!), ou sur le site de Shakespear and C° à Paris, entre autre. Cela fait drôle de penser qu’on est entré dans la catégorie « rare et épuisé » – quoi que cela veuille dire ! – parfois vous préféreriez d’ailleurs ne plus revoir les livres que vous avez écrit il y a dix ans, mais comme disent les français, c’est la vie!

A très vite pour d’autres nouvelles, alors gardez le contact 🙂 Vous pouvez voir plus d’images etc sur Instagram

🇬🇧 I’m writing this while getting ready to go on my travels once again. I’ll be doing some research for my next book – but I won’t say any more for the moment… As you know, I usually try to include something about my own life and something that is relevant to everyone’s lives in all the stories I write. However, as so many friends are always asking me for addresses, I’ve included here a short list of places that I personally find magical at this time of year.
There’s also quite a lot of news about my books on my Facebook page – and I’d like to say a very big thank you to all the bookshops, bloggers, instagrammers who continue to talk about them and exhibit them, because that is what really sells books – so thank you all very much as this means a lot to me.
So when you’re looking for somewhere to go, just click on the country or the place on the right hand side of this page. Most of the time I’ve included my addresses and travel suggestions in each of the stories. The places I prefer at this time of year are Italy, Spain (Seville and Carmona), Los Angeles, Madrid, Chile and South America (where it’s not too hot yet).

At the same time, I’ve also been doing quite a bit of work this month for the Association Chirurgie Plus created by Bertrand, as we’ll soon be celebrating the Association’s 10-year anniversary! I’ll be able to give you more information about this later on but, in the meantime, if you’d like to follow what’s happening, please join our Facebook page and send the link to all your friends. HEARTFELT THANKS TO YOU ALL in advance.
As you know, our association involves all surgeons in emerging countries who would like to complete their surgical training in Paris. So if you know anyone in hospitals in countries where such training is needed, please don’t hesitate to tell them about the association. We are very happy to consider all requests. It goes without saying that should you wish to help us, we would be delighted to receive a cheque – details of where to send this are on the website (link our FB page).

I’m now starting the final sprint towards finishing my new book, so as I promised to keep you updated with recent news, I just wanted to say that all is going well. I’ve found stories that I think are fantastic. I hope you will like them but, more than anything else, I hope they’ll amaze you.
People often ask whether my books can be downloaded and this is now possible in Google! Just type in « Map Stories, Francisca Mattéoli, download ». I’ve also realized that, after writing books for over ten years now, some of them are now available online in the category of « rare books » category. Type « rarebookcellar », the ABAA website (Antiquarian bookseller’s Association of America – not the pop group!) and the Shakespeare and Co Paris website – just some of the possibilities. It’s really quite funny to think that I’m now in the “rare or sold out” category– whatever that means. An author might sometimes prefer NOT to see books they wrote 10 years ago, but as they say in France, that’s life!

More news very soon so keep in touch 🙂 You can see more pictures etc on Instagram

Publié dans Association Chirurgie Plus, For English speakers, Life, News, Travel | Marqué avec | Commentaires fermés sur The World – Bonnes nouvelles / Good news

Rio de Janeiro – Nature, inspiration & d’autres adresses

Scroll down for the English version

A Rio, j’ai visité la merveilleuse maison de Roberto Burle Marx – paysagiste, peintre, sculpteur entre autre – qui a dessiné les célèbres vagues sur les trottoirs de Copacabana. Je voulais vous en parler car le lieu construit en 1949 sur une ancienne bananeraie est vraiment unique et montre bien à quel point ici la nature et l’architecture se mêlent pour donner des résultats magiques.

La maison ultra moderne dans sa conception intérieure est entourée d’une forêt tropicale fantastique qui compte d’innombrables plantes rares. C’est une joie de s’y promener et de découvrir les arbres inouïs, les fleurs étranges, les sculptures de l’artiste qui a travaillé avec Lucio Costa et Oscar Niemeyer. Son idée était de concevoir la nature tropicale comme un élément de la structure générale d’un lieu. Quand il a pensé aux trottoirs de Copacabana, il a trouvé des arbres pouvant résister à la brise marine – qui sont toujours là depuis 1970 – et a dessiné des mosaïques qui rappellent les vagues tout le long des 4 km de plages. Le résultat est absolument magnifique.

La veille, nous avions été nous promener dans le Jardin Botanique – datant lui de 1808 – un endroit que j’adore, où je vais à chaque fois que je suis à Rio. Encore cette fois, j’ai été émerveillée par la nature et les efforts de préservations. Il est rare de trouver un jardin botanique aussi bien entretenu et surtout, aussi incroyablement beau. Quand vous venez d’Europe et qu’il fait froid et gris, entrer dans un tel univers, si frais, si vert, si rempli de vie pure et de plantes extraordinaires est comme tomber d’un coup dans le jardin d’Alice aux pays des Merveilles. C’est une expérience unique.

La dernière fois que j’étais ici, nous avions été invités à une superbe soirée au Parque Lage mais n’avions pas pu bien voir l’endroit plongé dans la nuit. J’y suis retournée aussi cette fois, et j’ai compris pourquoi on a choisi de faire une fête ici. L’endroit aux pieds du Corcovado, tout près du Jardin Botanique, date des années 20 et était une résidence privée. C’est maintenant un parc divin, ouvert au public, qui cache un incroyable jardin hors des sentiers battus et des endroits pour touristes. Si vous pensez que Rio est seulement une ville, vous devez venir ici. Je ne connais pas meilleur endroit pour vivre une vraie expérience et découvrir l’élégance de Rio et sa beauté.

Quand des magazines me demandent ce que je rapporte de mes voyages, je cite toujours d’abord mes souvenirs, et si on me parle de Rio, un de ces endroits là, qui pour moi représentent le meilleur de la vie carioca. Je pense qu’aucun objet que vous rapporterez ne peut rivaliser avec des images que vous gardez au fond de vous. Si vous rentrez d’un voyage en étant changé – pour le mieux bien-sûr – si vous avez vu ou appris des choses qui vous ont marquées ou éblouies, alors vous rapportez vraiment quelque chose qui compte et restez pour toujours en contact avec l’endroit où vous avez voyagé.

PS : d’autres images de Rio sur Instagram

Rio de Janeiro

Rio de Janeiro

Rio de Janeiro

Rio de janeiro – Nature, inspiration & some more addresses

When I was in Rio I visited the wonderful property designed by the landscape architect Roberto Burle Marx, also an artist and painter – amongst other things. He also designed the famous wave mosaics on the Copacabana Beach Promenade. I wanted to tell you about this property, built in 1949 on the site of a banana plantation, because it really is truly unique. One can see just how much nature and architecture are intricately interwoven and the result is simply magic. The starkly modern house (when you walk though the door) is surrounded by the most amazing tropical rainforest with countless rare plants.It really is a pleasure to walk around there, discovering incredible trees and extraordinary flora with sculptures by the artist who worked with Lucio Costa and Oscar Niemeyer. Burle Marx’s concept was to include the native tropical vegetation as an important structural element of his landscape design. For the Copacabana Beach promenade he found native sea breeze resistant trees, that were planted in 1970 and are still there today) and designed stone mosaics resembling waves and these cover the entire two and a half-mile stretch along the beach. The result is simply magnificent.

The previous evening before we went for a walk in the Botanical Garden (dating from 1808). I really love this place and I always go there whenever I’m in Rio. Once again, I was bowled over by the amazing native vegetation and all that had been done by conservationists to look after it. It is quite rare to find a botanical garden that is so well looked after but also so incredibly beautiful. Coming to such a beautiful place, so fresh, so green, so teeming with life, with the most fabulous flora – when you’ve just arrived from Europe with cold weather and grey skies – one feels a bit like Alice in Wonderland when she fell into the garden. A really unique experience.

During my last trip here, we were invited to a fantastic party at Parque Lage but as the place had been plunged into darkness, we couldn’t see much of the surrounding area. But when I returned during the day, I immediately understood why it had been selected for the occasion. At the foot of the Corcovado Mountain next to the Botanical Gardens, it was a private residence in the 1920’s. Today it is the most heavenly park, open to the public, containing an incredible garden, far from the beaten track and tourist sites. If you only think of Rio as just a big city, then you simply must come here. I cannot think of a better place in which to experience something quite extraordinary, to discover Rio’s elegance and beauty.

Whenever magazines ask me what I bring back from my travels, I always talk about memories first and among my favorite memories of Rio, I always mention one of these places. For me, they represent the best of the carioca way of life. I don’t think that there is anything you could possibly bring back with you that could rival the pictures you will forever keep in your hearts. If you come home changed after a journey – for the better of course – if you have seen things that have left their mark – or that stunned you, if you have learnt something, then you really will be coming back with something important, something of value, to treasure for ever more and you will always remain in contact with the place you went to.

PS : more pictures of Rio on Instagram

Publié dans For English speakers, Lifestyle, Places & people, Travel | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur Rio de Janeiro – Nature, inspiration & d’autres adresses

Rio – Happy hours

Scroll down for the English version

Je viens de rentrer de Rio où il faisait chaud, très chaud, presque 40° (c’est l’été de ce côté là du monde) mais c’était délicieux de se glisser à nouveau dans des vêtement légers et de pouvoir marcher le long des plages, surtout tôt le matin, quand le soleil est à peine levé et que tout est absolument silencieux et serein.

Cette fois, j’ai pu redécouvrir tranquillement cette ville que j’aime tant car la dernière fois que j’étais ici, je n’ai pas eu le temps de voir toutes les améliorations faites pour les Jeux Olympiques. Quand je vivais à Rio (au siècle dernier!), je travaillais dans le Centre, rua São Bento. Je suis retournée avec beaucoup d’émotion à la merveilleuse Confeitaria Colombo, où j’allais prendre des cafés – un salon de thé d’une élégance rare, datant de 1894, et cette fois, j’ai pu aussi voir l’incroyable Museu do Amanhã – Musée de demain – tout près, consacré à notre avenir. Cela vaut la peine de se promener dans ce quartier pour passer en quelques rues du Rio ancien (avec le magnifique monastère de Sao Bento encore occupé par des moines) et ce musée ultra-futuriste.

Quand j’habitais ici, mon appartement était à Leblon – le quartier qui touche Ipanema – mais cette fois, j’ai choisi d’aller à Copacabana, au Copacabana Palace, un hôtel très spécial pour ma famille, où mes parents et mes grands-parents allaient quand nous vivions au Chili. J’aime énormément cet endroit car il n’a pas perdu son âme en se modernisant et s’il s’était transformé, je ne crois pas que je viendrai à Rio avec autant de plaisir. A notre époque où les hôtels se ressemblent de plus en plus, je trouve encore plus important d’être dans un hôtel qui a une vraie personnalité, et ici, tout est typique de Rio. La splendide vue sur la plage, les grands sourires du personnel, leur gentillesse spontanée, la douceur carioca… Même le luxe est carioca – toujours naturel et décontracté. Je me sens chez moi rien qu’en voyant les fantastiques sourires devant la porte d’entrée quand j’arrive.
Je n’ai pas pu résister à aller voir si mon livre était à la Livraria Da Travessa. Il y est. Ils avaient même fait une vitrine « special voyage » le jour où je suis passée. Alors, Obrigado à tous ! Cette fois, je n’ai pas eu le temps d’aller me promener à Santa Teresa, un coin de la ville absolument ravissant que j’aime beaucoup, mais si vous cherchez un hôtel dans ce quartier, je vous conseille Mama Ruisa. La maison est divine, tout y est extrêmement raffiné, et vous verrez un autre Rio, différent de celui des plages.

Enfin, il y a deux MUST que vous n’allez pas trouver dans les guides et que je vous donne ici : Biscuit, 35 rua Carvalho de Mendonça, à côté du Copacabana Palace, où j’ai mangé le plus fabuleux gâteau au chocolat de toute ma vie, et le bar de plage Dek Zero Nove, où vous trouverez la belle Monica (que je salue). Bertrand et moi nous sommes installés là un soir, quand la plage venait d’être illuminée. Les cariocas continuaient à se promener sur Copacabana, nous avons commandé des caipirinhas et des misto quente (sandwich au jambon et au fromage) et avons passé une soirée magique (les Daiquiris sont aussi formidables. Ce moment résume mon idée de Rio et des gens fantastiques qui font cette ville incroyable.

D’autres images de Rio sur Instagram et aussi très bientôt sur ce blog…

Rio – Happy Hours

I’ve just returned from Rio where it was hot, very hot, nearly 40° (because it’s summer in this part of the world). It was simply wonderful to be able to slip on something light and flimsy, and to walk along the beach – especially first thing in the morning just before sunrise, when everything is so very silent and serene.

During this visit I was able to take my time rediscovering this city I love so much in a leisurely way without having to hurry, because when I was last here, I didn’t even have time to see all the improvements done for the Olympics. When I lived in Rio (in the last century!) I worked in the city center, rua São Bento. So I felt quite emotional when returning to the place I used to go for coffee, the amazing Confeitaria Colombo, an extremely elegant salon de the dating from 1894. I was also able to visit the incredible Museu do Amanhã (Museum of Tomorrow), dedicated to our future.

I find it so meaningful to just wander around this area and travel in only a few streets from the old city of Rio (with the magnificent Sao Bento Monastery, still occupied today by monks) and this ultra-futuristic museum.When I lived here, I had a flat in Leblon – the district next to Ipanema – but for this trip, I wanted to stay in Copacabana, at the Copacabana Palace. This hotel is very special for our family, because it was here that my parents and my grandparents loved to stay when we lived in Chile. And what I really love about this hotel is that it hasn’t lost its soul with extreme modernizations. Indeed, if it had been transformed, I honestly don’t think I could return to Rio with as much pleasure. At a time when all hotels increasingly look alike, I find it so refreshing to be somewhere that has genuine character and individuality. And everything in this hotel is typical of Rio, from the splendid views of the beach, the enormous smiles on the faces of all the staff, their spontaneous generosity, to that soft & gentle carioca style… Here in this hotel, even luxury is carioca – always natural and relaxed. I really feel at home here from the moment when I catch sight of the fantastic smiles at the entrance door.
I was unable to resist seeing whether my book was in the Livraria Da Travessa. It was! And they had even done a special « travel » window on the day I went there. So Obrigado to everyone! I unfortunately ran out of time so didn’t stroll around Santa Teresa, a simply delightful part of the city, of which I am very fond. However, if you were looking for a hotel in this area, I can strongly recommend Mama Ruisa. It is simply divine and everything is extremely refined. Moreover, you’ll discover another facet of Rio that is quite different from that around the beaches.

Finally, there are two absolute MUSTS that you won’t find in any guide book but that I want to tell you about: Biscuit, 35 rua Carvalho de Mendonça, next door to the Copacabana Palace, where I ate the most fabulous chocolate cake in my whole life, and Dek Zero Nove, the Beach Bar where you’ll meet the beautiful Monica (to whom I’m saying Hi). Bertrand and I were there one evening when the beach had just been lit up. Cariocas continued to stroll around, we had ordered some caipirinhas and misto quente (ham and cheese sandwiches) and we spent a truly magical evening – the daiquiris are also pretty amazing. This magic moment or happy hour encapsulates what I feel about Rio and the fantastic people who all contribute to making this city so incredible.

There will be more pictures of Rio on Instagram and also, coming soon, on this blog…

Publié dans For English speakers, Hotels, Life, Lifestyle, Places & people, Travel | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Rio – Happy hours