Rio – Happy hours

Scroll down for the English version

Je viens de rentrer de Rio où il faisait chaud, très chaud, presque 40° (c’est l’été de ce côté là du monde) mais c’était délicieux de se glisser à nouveau dans des vêtement légers et de pouvoir marcher le long des plages, surtout tôt le matin, quand le soleil est à peine levé et que tout est absolument silencieux et serein.

Cette fois, j’ai pu redécouvrir tranquillement cette ville que j’aime tant car la dernière fois que j’étais ici, je n’ai pas eu le temps de voir toutes les améliorations faites pour les Jeux Olympiques. Quand je vivais à Rio (au siècle dernier!), je travaillais dans le Centre, rua São Bento. Je suis retournée avec beaucoup d’émotion à la merveilleuse Confeitaria Colombo, où j’allais prendre des cafés – un salon de thé d’une élégance rare, datant de 1894, et cette fois, j’ai pu aussi voir l’incroyable Museu do Amanhã – Musée de demain – tout près, consacré à notre avenir. Cela vaut la peine de se promener dans ce quartier pour passer en quelques rues du Rio ancien (avec le magnifique monastère de Sao Bento encore occupé par des moines) et ce musée ultra-futuriste.

Quand j’habitais ici, mon appartement était à Leblon – le quartier qui touche Ipanema – mais cette fois, j’ai choisi d’aller à Copacabana, au Copacabana Palace, un hôtel très spécial pour ma famille, où mes parents et mes grands-parents allaient quand nous vivions au Chili. J’aime énormément cet endroit car il n’a pas perdu son âme en se modernisant et s’il s’était transformé, je ne crois pas que je viendrai à Rio avec autant de plaisir. A notre époque où les hôtels se ressemblent de plus en plus, je trouve encore plus important d’être dans un hôtel qui a une vraie personnalité, et ici, tout est typique de Rio. La splendide vue sur la plage, les grands sourires du personnel, leur gentillesse spontanée, la douceur carioca… Même le luxe est carioca – toujours naturel et décontracté. Je me sens chez moi rien qu’en voyant les fantastiques sourires devant la porte d’entrée quand j’arrive.
Je n’ai pas pu résister à aller voir si mon livre était à la Livraria Da Travessa. Il y est. Ils avaient même fait une vitrine « special voyage » le jour où je suis passée. Alors, Obrigado à tous ! Cette fois, je n’ai pas eu le temps d’aller me promener à Santa Teresa, un coin de la ville absolument ravissant que j’aime beaucoup, mais si vous cherchez un hôtel dans ce quartier, je vous conseille Mama Ruisa. La maison est divine, tout y est extrêmement raffiné, et vous verrez un autre Rio, différent de celui des plages.

Enfin, il y a deux MUST que vous n’allez pas trouver dans les guides et que je vous donne ici : Biscuit, 35 rua Carvalho de Mendonça, à côté du Copacabana Palace, où j’ai mangé le plus fabuleux gâteau au chocolat de toute ma vie, et le bar de plage Dek Zero Nove, où vous trouverez la belle Monica (que je salue). Bertrand et moi nous sommes installés là un soir, quand la plage venait d’être illuminée. Les cariocas continuaient à se promener sur Copacabana, nous avons commandé des caipirinhas et des misto quente (sandwich au jambon et au fromage) et avons passé une soirée magique (les Daiquiris sont aussi formidables. Ce moment résume mon idée de Rio et des gens fantastiques qui font cette ville incroyable.

D’autres images de Rio sur Instagram et aussi très bientôt sur ce blog…

Rio – Happy Hours

I’ve just returned from Rio where it was hot, very hot, nearly 40° (because it’s summer in this part of the world). It was simply wonderful to be able to slip on something light and flimsy, and to walk along the beach – especially first thing in the morning just before sunrise, when everything is so very silent and serene.

During this visit I was able to take my time rediscovering this city I love so much in a leisurely way without having to hurry, because when I was last here, I didn’t even have time to see all the improvements done for the Olympics. When I lived in Rio (in the last century!) I worked in the city center, rua São Bento. So I felt quite emotional when returning to the place I used to go for coffee, the amazing Confeitaria Colombo, an extremely elegant salon de the dating from 1894. I was also able to visit the incredible Museu do Amanhã (Museum of Tomorrow), dedicated to our future.

I find it so meaningful to just wander around this area and travel in only a few streets from the old city of Rio (with the magnificent Sao Bento Monastery, still occupied today by monks) and this ultra-futuristic museum.When I lived here, I had a flat in Leblon – the district next to Ipanema – but for this trip, I wanted to stay in Copacabana, at the Copacabana Palace. This hotel is very special for our family, because it was here that my parents and my grandparents loved to stay when we lived in Chile. And what I really love about this hotel is that it hasn’t lost its soul with extreme modernizations. Indeed, if it had been transformed, I honestly don’t think I could return to Rio with as much pleasure. At a time when all hotels increasingly look alike, I find it so refreshing to be somewhere that has genuine character and individuality. And everything in this hotel is typical of Rio, from the splendid views of the beach, the enormous smiles on the faces of all the staff, their spontaneous generosity, to that soft & gentle carioca style… Here in this hotel, even luxury is carioca – always natural and relaxed. I really feel at home here from the moment when I catch sight of the fantastic smiles at the entrance door.
I was unable to resist seeing whether my book was in the Livraria Da Travessa. It was! And they had even done a special « travel » window on the day I went there. So Obrigado to everyone! I unfortunately ran out of time so didn’t stroll around Santa Teresa, a simply delightful part of the city, of which I am very fond. However, if you were looking for a hotel in this area, I can strongly recommend Mama Ruisa. It is simply divine and everything is extremely refined. Moreover, you’ll discover another facet of Rio that is quite different from that around the beaches.

Finally, there are two absolute MUSTS that you won’t find in any guide book but that I want to tell you about: Biscuit, 35 rua Carvalho de Mendonça, next door to the Copacabana Palace, where I ate the most fabulous chocolate cake in my whole life, and Dek Zero Nove, the Beach Bar where you’ll meet the beautiful Monica (to whom I’m saying Hi). Bertrand and I were there one evening when the beach had just been lit up. Cariocas continued to stroll around, we had ordered some caipirinhas and misto quente (ham and cheese sandwiches) and we spent a truly magical evening – the daiquiris are also pretty amazing. This magic moment or happy hour encapsulates what I feel about Rio and the fantastic people who all contribute to making this city so incredible.

There will be more pictures of Rio on Instagram and also, coming soon, on this blog…

Publié dans For English speakers, Hotels, Life, Lifestyle, Places & people, Travel | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Rio – Happy hours

Ce que je lis / What I am reading

« Bien dans sa peau » par le Docteur Bertrand Mattéoli – Editions du Chêne.

Le nouveau livre de Bertrand vient de sortir ! Il y parle de son métier, de la chirurgie esthétique et réparatrice, de ses expériences et aussi de la vie et de l’harmonie que nous essayons tous de trouver avec nous-mêmes. Vous trouverez le livre dans toutes les librairies et aussi sur Amazon, Fnac, etc…

Bertrand signera son livre chez Galignani, 224 rue de Rivoli 75001 Paris, ce samedi 18 mars, de 15h30 à 17h30. Nous vous attendons !

« Bien dans sa peau » (Feeling good about oneself) by Dr. Bertrand Matteoli, published by Editions du Chêne.

Bertrand’s new book has just been released! It describes his profession, cosmetic, plastic and reconstructive surgery, his experiences, and also life and the the harmony we all seek with ourselves. The book, only in French for the moment, is available from independent booksellers, chains such as Fnac, Amazon and other outlets.

Bertrand will sign his book on saturday 18th march from 15:30-17:30 at Galignani, 224 rue de Rivoli, 75001 Paris. I really hope to see you there!

Publié dans For English speakers, Library | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Ce que je lis / What I am reading

Paris – Timing & Moments

Scroll down for the English version

Je suis à Paris en ce moment, où le temps est magnifique. Il fait terriblement doux et, dans le Marais où j’habite, c’est comme être en vacances. Je voulais profiter de cette petite histoire parisienne pour vous montrer des lieux que j’aime (sur les photos) – entre autre le splendide hôtel de Lauzun, quai d’Anjou, et la nouvelle salle de lecture de la Bibliothèque Nationale de France qui vient d’être rénovée. Je vais aussi faire un peu de name-dropping en vous donnant des noms & adresses d’amis qu’il faut absolument que vous alliez voir si vous êtes ici : Sylvia Toledano (26 rue Danielle Casanova, à côté de la place Vendôme) créatrice bijoux extrêmement raffinés, Kin Liou (81 rue du Bac, tout près du Bon Marché – Sa ravissante boutique est toujours remplie de merveilles), et l’experte en photographies Viviane Esders, qui vous montrera des photos magnifiques, de Richard Avedon, Irving Penn, Mapplethorpe entre autre. Regardez son site internet sur Google si vous avez envie d’acheter des tirages exceptionnels ou assister à des ventes aux enchères à Drouot.

Cette semaine, j’ai terminé les premières corrections de mon nouveau livre, et je vais continuer à le faire la semaine prochaine, et la semaine d’après, et celle d’après et celle d’après… Il ne sort qu’à l’automne 2017 mais cette fois-ci, je voudrais partager quelques-unes des étapes de la réalisation avec vous. Quand on publie un livre, le timing a une énorme importance, alors j’ai décidé de commencer ce compte à rebours en votre compagnie et de vous emmener dès le début dans ce nouveau voyage.

J’ai aussi fait un peu de décoration chez moi, et suis allée à des signatures de livres chez Galignani – ma librairie préférée à Paris comme vous le savez déjà. Je vous recommande le nouveau livre de l’écrivaine Stéphanie des Horts sur Pamela Harriman. Stéphanie a un don vraiment unique pour raconter des histoires. Et aussi celui de Juliet Nicolson, la petite-fille de Vita Sackville-West, qui nous parle des femmes qui ont fait sa famille, du XIX siècle à aujourd’hui.

Je vous laisse avec quelques moments magiques qui ont fait cette semaine, et l’incroyable lumière de Paris.

PS : Pour d’autres moments, souvenirs et news, suivez-moi sur Facebook & Instagram.
N’hésitez pas à dire qui vous êtes ou à me laisser vos commentaires.

Paris – Timing & Moments

I’m in Paris at the moment and the weather is wonderful. It’s so mild, and in the Marais, where I live, I feel as if I’m on holiday. I wanted to take the opportunity of these few words about Paris to show you some of the places I love (photos above) including the magnificent Hotel de Lauzun, Quai d’Anjou, and the newly renovated reading room at the French National Library. Also, to do a bit of name-dropping by giving you the names and addresses of friends that you simply must visit when you are next in Paris: Sylvia Toledano, an extremely refined jewellery designer (26 rue Danielle Casanova, just round the corner from Place de la Concorde), Kin Liou (81 rue du Bac, near the Bon Marché) whose little gem of a shop is always full of wonderful antiques and the photography expert Viviane Esders, who will show you superb photos by Richard Avedon, Irving Penn and Mapplethorpe among others. Check out her website if you are interested in purchasing limited editions or attending an auction at Drouot.

This week I’ve been finalising the first corrections of my new book, and will be continuing to do so next week, and the week after, and the week after that, and the week after that…as the book won’t be published until Autumn 2017. So I would like to share with you some of the phases in this process. Timing is very important when publishing a book, so I decided to start the countdown in your company and take you with me right from the start on this new journey into time.

I’ve also been doing some decorating at home. And attending book signings at Galignini’s – my preferred bookshop in Paris as you already know. I strongly recommend Stephanie des Horts’ latest book about Pamela Harriman – Stephanie really has a gift for storytelling stories – and « A house full of Daughters » by Juliet Nicolson (Vita Sackville West’s grand-daughter), describing some of the astonishing women in her family, from the 19th Century to date.

I leave you with a few magic moments from this week, including the incredible Paris light.

P.S: For other moments, other souvenirs, more news etc, you can follow me on Facebook & Instagram.
Don’t hesitate to say who you are or leave me your comments.

Publié dans For English speakers, Life, Lifestyle, Places & people | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Paris – Timing & Moments

The world – Next book

Scroll down for the English version

Que diriez-vous si je vous posais cette question : Comment peut-on naviguer dans les bayous de Louisiane, en évitant les serpents et les alligators, les morsures d’insectes et la chaleur, pour arriver le plus vite possible, et surtout sans se faire remarquer, à la Nouvelle-Orléans ?
Je vous rassure, je n’ai pas besoin d’aller me cacher dans les bayous de Louisiane – quoi que ce serait possible. J’ai seulement besoin de savoir comment je vais faire pour que le personnage qui est au début de mon prochain livre puisse atteindre la ville de la Nouvelle-Orléans sans y laisser sa peau, parce que c’est ainsi que commence ma première histoire (qui se passe au XVIIIè siècle et inclut des individus très peu recommandables).
Je mets en ce moment la touche finale à cette aventure qui racontera un voyage très spécial. Le genre de voyage qui ne se passe pas du tout comme prévu. En attendant, voici des photos prises ces derniers mois – avec une photo de l’équipe de ma maison d’édition qui sera la première à lire cette histoire.
A très vite pour la suite.

PS : pour d’autres nouvelles, vous pouvez me suivre sur Facebook & Instagram

What would you reply if I asked you this question: how can one navigate the Louisiana swamps while avoiding snakes and alligators, insect bites and the heat, to get to New Orleans as quickly as possible, but without being seen?
Let me reassure you, I didn’t need to hide in the bayou of Louisiana – although its was a possibility. I only needed to know how a character in my next book could reach New Orleans without coming to any harm, because that is how my new story begins (it takes place in the 18th Century when there were some very disreputable characters around).
I’m continuing to write this story that will tell the tale of a very peculiar journey. The kind that does not pan out as anticipated…
In the meantime, here are some souvenirs of the past few months, with a photograph of the team at my publishing house – they will be the first ones to read this new story.
A bientôt.

PS: more news on Facebook & Instagram

Publié dans For English speakers, Library, News | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur The world – Next book

Ecosse – Nouvelle année

Scroll down for the English version

Francisca Mattéoli | Scotland - Ecosse

Je viens de rentrer d’Écosse où Bertrand et moi avons passé une semaine – retour un peu fatiguant parce que notre vol (après un long trajet en voiture jusqu’à l’aéroport) a eu 3h et demi de retard. Il faisait 12 degrés à Edinburgh, et en atteignant Orly, le commandant de bord a annoncé « 3 degrés à Paris ». C’était bien la première fois que j’entendais dire que le temps en Écosse était meilleur qu’à Paris !
J’étais ravie de revoir ce pays magique – le pays de ma mère – et j’en ai aussi profité pour faire quelques recherches pour mon prochain livre. Pas trop en fait, parce que nous avons surtout passé beaucoup de temps dans notre hôtel (Inverlochy Castle – merci à tous pour votre FANTASTIQUE accueil) et dans les Highlands, vers Glencoe – un des endroits les plus fabuleux qui soit au monde, qui fait penser à un décor mythologique (en particulier sur la route A82). Vous vous souvenez de la scène où James Bond/Daniel Craig pilote son Aston Martin silver-birch à travers des montagnes spectaculaires dans Skyfall ? …

Francisca Mattéoli | Scotland - Ecosse

Cette fois, nous avons gardé deux grandes journées pour nous promener tranquillement à Edinburgh, principalement dans Stockbridge, un quartier que j’adore, rempli de restaurants et de boutiques ravissantes. L’architecture est superbe, avec des maisons géorgiennes de toute beauté qui donnent la sensation d’être dans un roman de Conan Doyle. Nous sommes descendus au Nira Caledonia, l’ancienne résidence de l’écrivain Christopher North, célèbre au 19ème siècle et à ce qu’on dit, un très bon vivant ! Et je suis enfin entrée chez Stewart Christie & Co, le plus ancien tailleur d’Ecosse (la maison existe depuis 1720), un magasin que j’avais envie de connaître depuis longtemps mais où je n’avais jamais eu le temps d’aller. Si vous voulez voir un vrai tailleur écossais – qui pourra vous faire un kilt sur mesure – n’hésitez pas à pousser la porte. L’endroit est vraiment unique. Je ne vous conseillerai jamais assez non plus d’aller diner dans un pub, parce que c’est là que vous trouverez la vraie ambiance écossaise. Nous avons passé une soirée formidable au Bailie, avec tout le quartier ou presque (et la nourriture est excellente). Une belle découverte, juste au coin de St Stephen’s street, un autre petit bijou de ce quartier.
Edinburgh est une ville extraordinaire. Par sa beauté, ses habitants vraiment charmants, et aussi son rythme, tranquille, incroyablement apaisant. C’est comme être à bord d’une magnifique locomotive à vapeur du siècle dernier avec tout le confort moderne (locomotive que nous avons d’ailleurs croisée car il y en a vraiment une – « The Jacobite » – qui fait le trajet Mallaig-Fort William). Je vous conseille tout de même d’y aller en été, et si vous voulez voir quelque chose de vraiment typique, ne ratez pas le Festival d’Edinburgh. Ca, c’est vraiment écossais.
Un autre endroit que j’adore : la Scottish National Portrait gallery. Quel lieu magnifique.

Vous trouverez plus de photos de ce voyage sur Instagram (et aussi beaucoup d’autres choses).

Francisca Mattéoli | Scotland - Ecosse

Francisca Mattéoli | Scotland - Ecosse

Francisca Mattéoli | Scotland - Ecosse Francisca Mattéoli | Scotland - Ecosse

Scotland – New year

I have just returned from Scotland where Bertrand and I spent a week – we were somewhat exhausted because our flight was delayed by 3 and a half hours (after a very long car journey to the airport). It was 12 degrees in Edinburgh but when we arrived in Orly, the pilot said it was 3 degrees in Paris. This is the first time that I have ever heard of the weather in Scotland being better than that in Paris! I was delighted to revisit this magical country (my mother’s country) and I was also able to do a bit of research for my next book. Not that much really because we spent quite a lot of time in our hotel (Inverlochy Castle – Thank you very much for the WONDERFUL welcome) and exploring the Highlands around Glencoe – one of the most fabulous places in the world that is reminiscent of a fairy-tale décor (particularly along the A82). Remember Skyfall? The scenes of Daniel Craig steering his silver-birch Aston Martin through amazing mountains?…

This time we reserved two whole days to stroll at leisure around Edinburgh, mainly in Stockbridge, an area I adore, full of restaurants and ravishing little shops. The architecture is also superb, with stunning Georgian houses straight out of a Conan Doyle novel – We stayed at the Nira Caledonia, a period residence that was once home to Christopher North, a renowned 19th century essayist and bon vivant! And I finally crossed the threshold of Stewart Christie & Co, the oldest tailor in the whole of Scotland (they opened in 1720). I’ve always wanted to see this shop but I never had the time to do so. So if you want to meet a true Scottish tailor – maybe for a made-to-measure kilt – then don’t hesitate to go in, as it is quite unique. I cannot urge you strongly enough to have a meal in a pub because that is where you will find the true atmosphere of Scotland. We spent a wonderful evening at Bailie, where we met up with everyone else who lived in the area, or nearly – and the food was excellent. A great discovery, just on the corner of St Stephen Street – definitely another must.
Edinburgh really is an extraordinary city. Because of it’s beauty, the people living there – who really are charming – and also the quiet, peaceful and incredibly calming feel of the place, just like being on a magnificent steam train from the last Century but with all today’s mod cons (we actually saw one – « The Jacobite » – as it continues to run between Mallaig-Fort and William). However, I would suggest you go during the summer and if you really want to see something really typical, go during the Edinburgh Festival. That is well and truly Scottish.
I also love the Scottish National Portrait Gallery. What a fantastic place.

On Instagram you’ll see lots more photos of Scotland (as well as many other things).

Publié dans For English speakers, Hotels, Life, Lifestyle, Places & people, Travel | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Ecosse – Nouvelle année