The world – Des nouvelles et un énorme merci

Scroll down for the English version

Notre soirée pour l’Association Chirurgie Plus a eu lieu en octobre dernier et je voulais VRAIMENT vous remercier d’avoir été avec nous, d’une manière ou d’un autre, encore cette année.
L’hôtel Le Meurice a magnifiquement organisé les choses, comme ils le font avec une exceptionnelle fidélité depuis les débuts de l’Association. Nous étions ravis d’avoir avec nous Les Délices de Fa, un fantastique traiteur brésilien qui a préparé des caipirinhas et des salgadinhos divins. Encore une fois, les plus grandes marques de luxe nous ont soutenus avec des cadeaux exceptionnels pour notre tombola. L’agence Florence Doré était là aussi, avec ses formidables hôtesses. Elles ont vendu encore plus de tickets que l’année dernière ! Une superbe vidéo à l’entrée de la salle a montré tous nos résultats depuis dix ans…
Il est impossible de nommer tout le monde, mais sachez que votre participation, qu’elle qu’elle ai été, va permettre d’offrir une meilleure formation à des chirurgiens d’une dizaine de pays défavorisés pendant une année. Ceux-ci vont rentrer chez eux avec une connaissance pratique, immédiatement utile pour eux, qui va tout aussi immédiatement sauver des vies. Une connaissance qui pourrait aussi sauver notre vie, ou celle d’un proche, lors d’un voyage d’ailleurs.

Maintenant, je suis retournée à mon prochain livre. Tout ce que je peux dire c’est qu’il avance (j’en profite pour remercier aussi tous ceux qui aiment ce que je fais et m’encouragent chaque jour. J’ai de la chance, et je le sais).

J’étais aussi à Londres la semaine dernière. J’ai visité mon éditeur anglais et les libraires qui s’occupent merveilleusement de mes livres en les mettant toujours en avant. La vidéo sur mon Instagram représente le merveilleux travail de Dominic Harris à la Halcyon Galery à Londres.

Et j’attends de retrouver le soleil et la joie de vivre brésilienne … En ces temps durs, je crois que nous en avons tous besoin, et j’espère passer un peu de tout ça dans mon livre.

Merci aussi à Madame Figaro pour le superbe article.

Some news and a huge thank you

Our charity event for the Association Chirurgie Plus took place last October and I wanted to THANK YOU for being a part of it this year once more.
The Hôtel Le Meurice organized it to perfection as they loyally have been doing since the start of the AC+ organization. We were delighted to have Les Délices de Fa with us – a fantastic brazilian caterer which made caipirinhas and divine salgadinhos. Once again, the most prestigious luxury brands supported us by providing exceptional gifts for our tombola. The agence Florence Doré was also here with formidable hostesses who sold event more tombola tickets than last year! A beautiful video at the entrance of the event showed our growth and successes for the past ten years…
It is impossible to name everyone, but know that your participation – however you helped and participated – will help offer the best training to surgeons from over ten developing countries during the next year. These surgeons will be able to bring this practical knowledge back to their country and immediately put it to use to save lives and train other surgeons as well. Precious medical knowledge that could also one day save your life or a loved one’s during a future trip or vacation.

Now, I’m back working on my next book. All I can say is it’s advancing well (perfect occasion to also thank all the people who like my work and encourage it everyday. I am lucky, and I know it).

I was in London last week. Visited my english publisher and the librarians who do such a brilliant work taking care of my books and putting them in the spotlight. The video on my Instagram represents the wonderful work done by Dominic Harris at the Halcyon Gallery in London.

I’m waiting for the sunshine and brazilian joie de vivre… In these hard times, I think we all need more of it. And I hope I can bring some of it to you through my book.

Thank you also to Madame Figaro for the beautiful article.

Publié dans Association Chirurgie Plus, For English speakers, News | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur The world – Des nouvelles et un énorme merci

Sintra – Retour à l’été / Memories of summer

Scroll down for the English version

Hier, je me suis levée tôt, et au lieu de me mettre à écrire (ou plutôt, à corriger) mon prochain livre, j’ai fait le tri de mes photos et j’ai retrouvé celles que j’avais prises l’été dernier au Portugal. J’ai toujours aimé ce pays, sans doute parce que je suis très attachée au Brésil et à la culture d’ici. En plus, le Portugal a conservé une atmosphère hors du temps qui m’enchante et me rappelle la vie que j’ai connue au Chili.

Je crois que nous avons tous une vision personnelle du voyage et la mienne a toujours été liée à mon enfance et à des endroits où j’ai été heureuse.
Sintra, par exemple, me rappele Viña del Mar et la région ou je passais mes étés. Avec ses collines recouvertes de forêts et ses vieux palais, on dirait un endroit sorti d’un conte (la ville est classée patrimoine de l’UNESCO).
Notre hôtel, La Casa Holstein, était exactement ce que j’espérais. Une maison de famille datant du 19e siècle, magnifiquement rénovée, remplie d’objets personnels, de coins secrets, entourée d’un domaine naturel vraiment magique. Comme vous le savez, j’aime particulièrement les hôtels qui ne sont pas de « vrais hôtels », je suis attirée par les lieux élégants, qui racontent une histoire, et c’est exactement ce que j’ai trouvé ici. Ce n’est pas un endroit pour ceux qui veulent le room-service 24h sur 24, un mini-bar bien rempli et une téléviseur plasma dans la chambre… Mais si vous aimez comme moi le charme décontracté, et les lieux vraiment uniques, vous allez adorer cet endroit.
Comme c’était en août, les rues de la ville étaient remplies de touristes mais ce n’était pas gênant. Au contraire, c’était très vivant et joyeux. Nous nous sommes promenés au hasard, en nous arrêtant où nous avions envie, devant les palais anciens, dans les jardins exotiques, sur la place de la ville, sans être pressés…. Le matin, nous avons découvert le paysage au milieu de la brume. C’était comme être propulsé dans un monde totalement inconnu et surnaturel – que Byron a décrit comme un « splendide Eden ».
Rien n’est plus simple que de louer une voiture à Lisbonne et de venir passer quelques jours ici, loin de tout. Juste pour la plaisir de ralentir le temps et de retenir encore un peu l’été.

🇬🇧 Yesterday I got up early and, instead of sitting down to work on my next book (doing the corrections), I decided to sort out my photos and I found the ones I had taken last summer in Portugal. I’ve always liked this country, probably because I’m very fond of Brazil and its culture. But also because Portugal has retained a timeless atmosphere that I find quite enchanting because it brings back memories of my life in Chile.
I think that we all have a personal vision of travel and mine has always been linked to my childhood and to places where I was happy. For example, Sintra reminds me of Viña del Mar and the area in which I spent my summers. With forest-covered hills and old palaces, it’s like something out of a fairy tale (the town is a UNESCO World Heritage site).
Our hotel, Casa Holstein, was exactly as I had hoped it would be. A magnificently renovated 19th Century stately home, full of personal treasures and secret places, surrounded by a truly magical natural domain. As you know, I am particularly fond of hotels that aren’t really hotels, and so I’m always attracted to elegant venues that have a story to tell and this is exactly what I found here. It’s not somewhere for those who want round the clock room service, a well stocked mini bar and a plasma TV in their bedroom. But if, like me, you prefer the laid-back charm of truly unique places, then you will love this hotel.
As it was August, the streets of Sintra were full of tourists but this wasn’t a problem. On the contrary, the town was full of life and joyful. We strolled around without any particular aim, stopping when and where we felt like it, in front of ancient palaces, exotic gardens, or the Town Square, at our own pace. In the morning we discovered the fantastic countryside amidst the morning mist. We felt as if we had been propelled into a totally unknown and quite supernatural world– somewhere that Byron described as « a splendid Eden ».
Nothing is easier than renting a car in Lisbon to spend a few days ere, far away from everything. Just for the pleasure of slowing down and holding onto summer.

Publié dans For English speakers, Travel | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Sintra – Retour à l’été / Memories of summer

Paris / Scotland / Paris – Quelques mots… A few words…

Scroll down for the English version

L’année dernière, j’ai surtout travaillé sur mon prochain livre, et après une petite pause d’été, me voici encore devant ma table…
Cet été ? L’Ecosse, d’abord (…et son climat… humidité, pluie, brume, mais ce ne serait pas l’Ecosse sinon, n’est-ce-pas?).  Ensuite, le Portugal (40 degrés, soleil du matin au soir, mais ce ne serait pas le Portugal sinon, n’est-ce-pas ?).

En Ecosse, nous avons passé une semaine sur l’île d’ Eilean Shona. Si vous regardez une carte, c’est entre les îles de Skye et Mull, dans la région de Fort William. Mais comme rien n’est simple quand il s’agit d’une île, il faut faire la route depuis Glasgow en voiture, prendre un ferry (près de Fort William), puis un petit bateau pour arriver sur place… C’est vraiment loin de tout. Le refuge parfait pour un écrivain, ou pour Robinson Crusoé. En fait, Eilean Shona a inspiré « Neverland » à l’écrivain J.M Barrie, l’auteur de Peter Pan, qui louait une maison sur l’île dans les années 20. Ça vous donne une idée de l’endroit.
C’est toujours une grande joie pour moi de retrouver l’Ecosse, le pays de ma mère. A chaque fois, je vois des choses et des paysages qui m’inspirent et que je peux mettre dans mes livres. Il n’y pas beaucoup de pays dans le monde avec une atmosphère aussi forte – offrant, en plus, tous ces fantômes, cette histoire, ces légendes. J’adore ce mélange de calme et de violence très spécial – et très inspirant pour un écrivain. Si vous décidez d’y aller, choisissez plutôt les mois de septembre ou octobre. Les jours sont plus courts, mais les couleurs des paysages sont vraiment fabuleuses, avec des vallées et des montagnes jaunes, brunes, mauves, annonçant l’automne, qui laissent sans voix. Je n’ai pas été étonnée d’apprendre que l’écrivain de livres fantastiques Neil Gaiman voyait l’Ecosse comme un second chez lui. Ce pays est vraiment fait pour le fantastique et le surnaturel.
Edinburgh est une ville qui regorge d’histoires de meurtres et de complots – superbe architecturalement. Glasgow a une force brutale, très rock n’roll. Et le reste du pays est comme une claque, partout où on regarde. Ici, vous êtes obligé d’être en alerte. Cela fait se sentir vivant. Ce n’est pas le genre de pays qui vous laisse roupiller dans un coin, avec de bonnes vieilles pantoufles – sans vouloir offenser ceux qui aiment les bonnes pantoufles. Vous devez rester éveillé, parce qu’il va sûrement se passer quelque chose que vous n’avez jamais vu auparavant, et c’est très excitant.

Concernant le Portugal, il me faudra un blog plus long, alors ce sera pour la prochaine fois… Quand il fera froid dehors et que nous rêverons de soleil et de chaleur.

Voilà pour aujourd’hui. Je retourne à mon travail maintenant. Je dois envoyer des textes à mon éditeur, faire des corrections, aller nager parce que c’est bon pour mon dos. La routine, quoi.

🇬🇧 My main preoccupation last year was to write my new book and after a short summer break; here I am once again at my desk.
This summer? Starting with Scotland (and the weather – humidity, rain, mist – but otherwise it wouldn’t be Scotland would it?). Then Portugal (40 degrees, sunshine from dawn to dusk – but otherwise it wouldn’t be Portugal would it?)

In Scotland we spent a week on the island of Eilean Shona. On the map, it’s between the islands of Skye and Mull in the Fort William area. But as nothing is ever that simple with islands, we had to drive from Glasgow to take a ferry (near Fort William) and then a small boat… Eilean Shona really is far away from everything. The perfect place for a writer or Robinson Crusoe. In fact, Eilean Shona was the inspiration for J.M Barrie’s “Neverland” as the author of Peter Pan used to rent a house on the island in the 1920’s. Just to give you some idea of what it’s like there. I always love returning to Scotland, the country where my mother was born. Every time I discover so many things and landscapes that inspire me, which I can use in my books. There aren’t many countries in the world with such an intense atmosphere – and that also have the ghosts, the history, the legends. I love this very distinctive combination of tranquility and force – so very inspiring for a writer. If you decide to go there, I recommend you choose the months of September or October. The days are shorter, but the colors of the landscape are truly fabulous, with yellow, brown and mauve mountains and valleys that proclaim the advent of Autumn and that will take your breath away. I was therefore not surprised to discover that the fantasy book writer, Neil Gaiman, felt so at home in Scotland. A country that was made for mystery and magic.
Edinburgh is an architecturally superb city – crammed with stories of murder and conspiracy. The brutal energy of Glasgow is very forceful. You will be struck by the wild beauty of the rest of the country – wherever you look. So you need to be on the lookout and this makes you feel very much alive. Scotland doesn’t let you lounge around at home in your slippers – no offense to those who like their slippers. You need to be on the lookout because something that you’ve never seen before is bound to happen and it’s very exciting.

I’ll tell you more about Portugal in my next blog post. When it’s cold outside and we are dreaming of sunshine and warmth.

That’s all for today. It’s time to get back to work – I need to send typescripts to my publisher, do some corrections and then go swimming because it’s good for my back. Daily chores.

Publié dans For English speakers, Life, Travel | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Paris / Scotland / Paris – Quelques mots… A few words…